Comme si la vie londonienne n’était déjà pas assez chères, les billets d’Eurostar coûtent aussi la peau du dos. Mais à force de faire la navette de part et d’autre de la Manche, on a développé des petites techniques (souvent) infaillibles pour éviter de payer nos billets plein pot. Florilège de nos bons plans pour faire des économies (et avoir plus de sous à dépenser sur place).

Eviter les vacances scolaires et les ponts

Ça n’est un secret pour personne : les jours féries, vacances scolaires et autres ponts provoquent une envolée des prix des billets. Alors pour éviter de devoir craquer son PEL pour un aller simple, on fait l’effort de traverser la Manche à contre-courant de la masse populaire. Vous serez tranquilles dans le train et vous aurez un peu plus de sous-sous à craquer dans les boutiques de Shoreditch, le paradis des hipsters britanniques.

Activer votre « radar à ventes privées »

On les aime et ils nous le rendent bien. Très fréquemment, les sites de ventes privées et/ou de voyages proposent des billets d’Eurostar à prix réduits. Si les offres s’accompagnent souvent d’un logement et de diverses activités, il arrive que celle-ci n’implique que le transport. Et là, c’est le jackpot assuré pour votre compte en banque qui poussera un ouf de soulagement en voyant le paiement arriver.

PHOTO-1--3-

Réserver à l’avance (ou à la dernière minute)

Les économies passent par l’organisation. Si l’adage n’est pas encore officiel, il se vérifie à tous les coups. La meilleure façon de payer ses billets moins chers est de les réserver à l’avance. Et le plus tôt est le mieux. Mais comme on sait qu’être organisé n’est pas le fort de tous, de nombreux billets sont également bradés en dernière minute pour ravir les voyageurs désireux de partir sur un coup de tête (ou pour une urgence).

Partir le plus tôt possible (et partir le plus tard)

Comme pour tous les autres billets de train, l’horaire à son importance. D’après nos recherches expertes, les trains au départ de la France sont moins chers tôt le matin et l’inverse au départ de Londres. Et vous verrez, ça a du bon de voyager de nuit.

iStock-638696734

Opter pour un billet « Snap »

Depuis peu, Eurostar propose aux voyageurs qui n’ont que faire de l’heure de départ de leur train la possibilité d’acquérir un billet Snap. Pour la modique somme de 33 euros, les chanceux pourront traverser rapidement la Manche… mais ils ne seront prévenus que 48 heures à l'avance de l'heure de départ de leur train.

Naviguer sur zepass.com

Si vous faîtes régulièrement le trajet entre Londres et la France, ce site doit être votre Bible. Zepass propose d’acheter ou revendre des billets Eurostar à des prix défiant toute concurrence. Seul (petit) inconvénient : ces billets sont non-échangeables, non-remboursables et doivent être cessibles. Pour le reste, c’est 100% légal.