Il y a quelques mois Spotahome vous proposait un petit guide pour se mettre free-lance en Espagne. Cet article très complet vous expliquait toutes les démarches nécessaires pour devenir autonomo. Or, si ce statut comporte de nombreux avantages, d'autres options existent pour travailler en free-lance, voir monter sa boîte ou implanter sa start-up en Espagne. En effet, nombreux sont les français ou étrangers qui y viennent dans le but de créer leur entreprise. Le droit du travail espagnol est plus avantageux que le droit du travail français car l'Espagne présente une cotisation très avantageuse, tant sur les cotisations que sur les impôts et les charges. Avant de vous lancer à la conquête de l'Eldorado espagnol, n'hésitez pas à vous pencher sur ce petit guide de l'entrepreneur.

Le statut autonomo

autonomo
Source: www.eleconomista.es

Le statut d'autonomo qui correspond à celui d'auto-entrepreneur France, est certainement le statut le plus répandu parmi les travailleurs indépendants en Espagne. Il comporte en effet de nombreux avantages fiscaux et ne requiert pas de capital minimum contrairement à ce qui est requis lors de l'ouverture d'une société. Pour rappel, l'autonomo est une personne physique qui va travailler à son compte avec ou sans contrat. Le principe de l'activité de l'autonomo (en dehors d'être lucrative bien évidemment), est sa régularité, c'est à dire qu'elle doit se répéter dans le temps. La condition principale pour devenir autonomo, est d'être résident fiscal en Espagne, c'est à dire résider sur le territoire plus de la moitié de l'année et d'être en mesure de le prouver via un contrat de location, factures ou autre...

Il n'y a pas d'imposition de société et les charges sociales sont fixes. En revanche, elles augmentent au fur et à mesure en commençant à 50 € par mois la première année pour atteindre les 270 € par mois au bout de deux ans. Parmi les autres avantages proposés par ce statut, il n'y a pas de limite de chiffre d'affaires à dépasser. Le travailleur bénéficie d'un numéro de TVA intracommunautaire, et il peut récupérer celle-ci en déduisant certains achats ou frais liés à son activité (facture de téléphone, d'électricité, dans certains cas l'achat d'une voiture).

Malgré les nombreux avantages liés au statut autonomo, il y a tout de même quelques inconvénients. Par exemple, en cas de dettes ou faillite, les actifs de l'autonomo peuvent être saisis car la responsabilité des travailleurs est illimitée. En clair, puisque vous représentez votre activité, votre patrimoine est confondu avec celui de l'entreprise.

Créer une société à responsabilité limitée

pexels-photo-541525
Source : www.pexels.com

La S.L correspond à la SARL en France. La principale caractéristique de ce statut est la possibilité d'avoir un nombre d'actionnaires illimité. Au moment de la création de la société, il vous sera demandé de verser un capital de 3006 €. Cette somme pourra être versée de manière numérique, mobilière, ou immobilière. Dans cette configuration, la responsabilité est donc limitée au capital de la société. En dépit de la flexibilité qu'apporte cette option, créer une S.L requiert de nombreuses démarches qui elles aussi représentent un coût en dehors de l'apport du capital
(compter entre 1000 et 2000 €). En outre, tous les actionnaires de l'entreprise doivent être enregistrés comme travailleurs autonomos. Cela demande également de tenir une comptabilité complète et conforme au plan comptable général (PGC).

La Société Anonyme

1498726118_556088_1498745136_noticia_fotograma
Source : www.elpais.com

Enfin, trosième statut réservé aux grosses structures : la société anonyme, dont le capital est divisé en actions. La responsabilité est également limitée au capital de l'entreprise, et celui-ci doit être d'au minimum de 60.000 €. Au moment de la création de l'entreprise, 25 % sera versé en valeur numérique, mais par la suite et sans aucune limite temporelle, les 75% restant peuvent être versés sous forme de biens numériques, mobiliers, ou immobiliers.

Quelque soit l'option que vous choisissez, il est recommandé de ne pas se lancer en solitaire. Il est préférable d'être accompagné dans votre démarche par un professionnel qui connait les législations et l'administration espagnoles.

Vous cherchez un logementen Espagne ?

Spotahome est là pour vous !

Spotahome propose des logements de qualité partout dans Barcelone. Si vous réservez un appartement sur notre plateforme, vous pouvez être certains qu’il a été vérifié personnellement par nos soins. Vous pouvez aussi jeter un oeil à la vidéo commentée de votre nouvel appart, et consulter des plans au sol pour savoir exactement à quoi ressemble la propriété. Réservez dès aujourd’hui !

Vous pouvez aussi tétécharger notre nouvelle app sur iOS et Android ;)

Des questions ? N’hésitez pas à nous contacter, c’est toujours un plaisir de discuter !
Si vous avez aimé cet article, suivez-nous sur Facebook, Twitter et YouTube