Vivre à l’étranger est souvent considéré comme synonyme d’aventures palpitantes et d’infinies possibilités. Et il est vrai que dans la plupart des cas c’est l’occasion de changer de décor et de s’ouvrir à de nouvelles expériences. Néanmoins, l’immersion dans une nouvelle culture peut être parfois stressante et difficile à gérer, aussi indépendant et adaptable que l’on puisse être. Rassurez-vous donc, « ce blues de l’expat » est un phénomène beaucoup plus répandu qu’il n’y parait. Spotahome fait un tour d’horizon des différentes difficultés que l’on peut rencontrer en étant expatrié et vous donne quelques astuces pour y remédier.

Le mal du pays

expat-failure-echec-expatriation
Source : www.expatriationtourisme.com

Quand on arrive dans un nouvel endroit, il est courant de se sentir isolé les premiers mois, voire la première année. Au début, on ne connaît pas beaucoup de monde (ou même personne), on est loin de sa famille et de ses amis et c’est là qu’on ressent ce pincement au cœur, ce tiraillement bien connu, ce fameux « mal du pays ». D’un coup on remet tout en question : que fait-on ici alors que toutes nos attaches sont là-bas ? Que diable nous a-t-il pris de vouloir partir ? Pour remédier à cela il est donc important de garder un contact régulier avec ses proches (ce qui est facile à notre époque grâce aux moyens de communication de plus en plus perfectionnés). Ecrire un blog ou envoyer des cartes postales peut aussi être un moyen original de partager des aspects de sa nouvelle vie avec sa famille et ses amis. Attention néanmoins à maintenir le juste équilibre, car trop regarder en arrière peut freiner votre intégration dans votre pays d’accueil.

Le choc culturel

living-expat-life
Source : www.internationalcitizens.com

Qui dit nouveau pays dit nouvelle culture, nouvelle langue et nouveaux us et coutumes. Selon l’endroit et notre niveau linguistique, l’adaptation se fait plus ou moins facilement. Evidemment, maîtriser la langue lorsque l’on arrive sur place est un grand avantage car cela vous permet de communiquer avec les gens et donc de s’intégrer avec plus de facilité. Le cas échéant, n’hésitez surtout pas à vous inscrire dans des écoles linguistiques car c’est également un excellent moyen de rencontrer d’autres personnes dans la même situation que vous. De plus les écoles proposent souvent des excursions et sorties en dehors des heures de cours ce qui vous permettra d’en apprendre plus sur la culture du pays d’accueil. Enfin et surtout, n’hésitez pas à explorer votre nouveau chez vous ! Le but de vivre à l’étranger est la découverte. Allez-vous promener dans des quartiers que vous ne connaissez pas encore, visitez les villages avoisinants, testez de nouveaux bars et restaurants, essayez la nourriture locale…élargissez votre horizon et votre esprit !

Lutter contre l’isolement

ecole-de-langue-montreal-groupe-etudiants
Source : www.nacel.fr

L’expatriation est souvent synonyme de redémarrage à zéro (à moins qu’on connaisse déjà le pays ou qu’on y possède des attaches) et il est normale de se sentir un peu (ou beaucoup) seul à certains moments, notamment au début. Si vous partez avec un travail ou pour vos études, vous avez l’avantage de pouvoir partager et échanger avec vos collègues ou camarades de classe. Si ce n’est pas le cas, foncez vous inscrire à des activités sportives ou culturelles (salsa, yoga, foot…à vous de voir !) qui, en plus de vous divertir, vous permettront de rencontrer du monde. De plus, il existe aussi des réseaux de rencontre pour expatriés tels que Internations et Meetup qui organisent régulièrement des évènements qui réunissent des gens venant de tous les pays.

Prendre soin de soi

yoga
Source : http://miespadaeslabiblia.com

Enfin, il est important de prendre soin de soi. Cela va de soi vous me direz, et pas seulement quand on vit à l’étranger. Certes. Cependant, quand on change de cadre de vie, c’est toujours un bouleversement, à la fois physique et psychologique. C’est pour cela qu’il est important de s’imposer une discipline et de ne pas tomber dans les excès. Comme mentionné dans le paragraphe précédent, se trouver des activités quelles qu’elles soient est aussi un bon moyen d’occuper le corps et l’esprit.

Vous cherchez un logement en Europe ?

Spotahome est là pour vous !

Spotahome propose des logements de qualité partout dans Barcelone. Si vous réservez un appartement sur notre plateforme, vous pouvez être certains qu’il a été vérifié personnellement par nos soins. Vous pouvez aussi jeter un oeil à la vidéo commentée de votre nouvel appart, et consulter des plans au sol pour savoir exactement à quoi ressemble la propriété. Réservez dès aujourd’hui !

Vous pouvez aussi télécharger notre nouvelle app sur iOS et Android ;)

Des questions ? N’hésitez pas à nous contacter, c’est toujours un plaisir de discuter !
Si vous avez aimé cet article, suivez-nous sur Facebook, Twitter et YouTube