"On est tous l’étranger de quelqu’un" (Marc Lévy)

Nous aimons voyager, ça c’est vrai. Explorer le monde qui nous entoure, partir avec notre sac à dos, faire de fabuleuses rencontres, s’enivrer de senteurs et de couleurs du bout du monde. C’est dans nos veines, tellement on a envie d’apprendre et de s’émerveiller chaque jour. Et puis, trouver un sens à nos voyages, c’est quelque chose qui nous parle à nous. C’est une prise de conscience qui nous aide à voir plus clair parmi l’environnement changeant et cabossé dans lequel nous vivons aujourd’hui. Suivez donc Spotahome pour un tour d’horizon des petits gestes et comportements à adopter pour devenir un voyageur plus responsable.

À l’origine, le voyageur en sac à dos est vu comme un baroudeur, un passionné qui parcourt le monde avec peu de ressources, guidé par ses rêves d’aventures et de découverte. Il n’a pas peur des galères, de sortir de sa zone de confort et de vivre avec le strict minimum. En fait, il voyage pour de bonnes raisons, pour explorer de nouveaux horizons, de nouvelles cultures et pour en apprendre plus sur le monde et sur lui-même. Néanmoins, la réalité est toute autre. Ces ambitieux rêves d’aventures se font parfois au détriment des autres et du respect des cultures. Vols, impolitesse, irrespect des animaux ou des traditions locales… certains voyageurs se plaignent, critiquent, jugent et se prennent pour les « rois du monde », d’un monde différent qui ne demande pas à être jugé mais découvert.

Mais alors, comment s’assurer d’adopter un comportement adéquat ?

Le respect des coutumes locales

Le voyage responsable et respectueux commence par l’information. Se renseigner sur les coutumes locales est le premier pas qui fera de nous des voyageurs avertis sachant éviter les impairs. Chaque pays ou région a des coutumes différentes qui constituent sa richesse et son identité et les habitants y sont généralement très attachés.

Guide-Voyage-Responsable-Traditions-Coutumes
Source: Pexels.com

Par exemple, dans les temples bouddhistes, les mosquées et les églises, il est préférable de se vêtir décemment et de se couvrir les épaules. Les chaussures sont aussi à enlever dans les deux premiers cas. Évitons les photos ou de parler trop fort dans ces lieux sacrés !

Le respect des coutumes passe aussi par l’habillement : pas de minishort dans un pays musulman ou de jean en Inde, car il sont considérés comme indécents. Il s’agit avant tout de s’adapter et non de juger, même si nous ne sommes pas d’accord avec ces traditions. La manière de dire bonjour est aussi très différente selon les pays : en Inde, on ne se touche pas tandis que les brésiliens préfèrent les accolades ! Concernant la nourriture, n’oubliez pas de finir votre assiette en Italie, le contraire serait considéré comme une offense. Être à l’heure en Allemagne est une marque de respect et faire trop de bruit au Japon est un manque de considération. En Chine, ne vous méprenez pas si vous entendez vos hôtes roter à la fin du repas, cela signifie qu’ils l’ont apprécié. Au Danemark, n’essayez pas de passer au feu rouge à pied ou à vélo, vous risquerez même une amende, tout comme si vous buvez de l’alcool dans la rue aux États-Unis.

De plus, connaître quelques mots dans la langue locale permet de se faire respecter, même si ce ne sont que des « Merci » et des « Bonjour ».

Enrichissons-nous de ces différences ; nous avons beaucoup à apprendre des autres civilisations, en particulier celles des pays moins développés et nous nous devons de respecter les populations qui nous accueillent. En voyage, nous ne sommes que des invités.

Le respect de la nature

Guide-Voyage-Responsable-Nature-Ecologie
Source: Pexels.com

Le tourisme durable est avant tout basé sur l’échange et le respect : respect des locaux, de leurs coutumes mais aussi de la nature. Certaines règles de bonne conduite sont donc à respecter. Sans le vouloir, nous pouvons créer un fort impact négatif alors que des astuces toutes simples permettent de nous faire plaisir en voyage tout en réduisant notre impact sur l’environnement. En voici quelques unes :

  • Faire des achats responsables pour polluer le moins possible, surtout pendant les séjours en pleine nature
  • Emporter des sacs poubelles pour jeter les déchets et limiter les emballages jetables
  • Veiller à ne laisser aucun déchet dans la nature (y compris les mégots, qui mettent deux ans à se décomposer) et soyez vigilants sur la plage (un simple sac en plastique peut avoir des conséquences fatales pour la faune marine)
  • Respecter le silence de la nature et observer les animaux à distance pour ne pas les effrayer
  • Ne pas attirer les animaux avec de la nourriture, leur comportement et leur régime alimentaire s’en trouvent modifiés et ce changement peut être fatal
  • Ne pas encourager le commerce de fourrure, de peaux, d’ivoire… des pratiques qui, rappelons-le, participent grandement à l’extinction des espèces
  • Ne pas cueillir les fleurs et plantes, surtout celles en voie d’extinction, et respecter les réglementations dans les parcs naturels
  • Penser que si l’eau courante et l’électricité paraissent « normales » en France, elles sont un luxe dans certains pays

Il faut dire que voyager permet de se rendre compte à quel point la nature est belle mais fragile. La préserver est donc indispensable et chaque petit geste compte.

Quel peut être l’impact de certaines de nos activités en voyage ? Comment se déplacer et s’équiper à moindre impact écologique ? Comment allier le voyage responsable au voyage solidaire ? Je vous donne rendez-vous dans la deuxième partie de cet article !

Vous cherchez un logement en Europe ?

Spotahome est là pour vous !

Spotahome propose des logements de qualité partout en Europe. Si vous réservez un appartement sur notre plateforme, vous pouvez être certains qu’il a été vérifié personnellement par nos soins. Vous pouvez aussi jeter un oeil à la vidéo commentée de votre nouvel appart, et consulter des plans au sol pour savoir exactement à quoi ressemble la propriété. Réservez dès aujourd’hui !

Vous pouvez aussi télécharger notre nouvelle app sur iOS et Android ;)

Des questions ? N’hésitez pas à nous contacter, c’est toujours un plaisir de discuter !
Si vous avez aimé cet article, suivez-nous sur Facebook, Twitter et YouTube